Le BLOG "FRANCAS GAILLAC"

Minecraft

6 Mars 2017 , Rédigé par Francas GAILLAC

Minecraft est un jeu vidéo de type « bac à sable » (construction complètement libre développé par le Suédois Markus Persson, alias Notch, puis par le studio de développement Mojang.

Le jeu intègre un système d'artisanat axé sur l'exploitation de ressources naturelles (minéralogiques, fossiles, animales et végétales), puis sur leur transformation en produits artisanaux.

La MineCon, un congrès en l'honneur de Minecraft, a célébré la sortie officielle du jeu le 18 novembre 20111.

À ses débuts, le jeu s'appelait Cave Game, puis le nom définitif de Minecraft a été inventé lors d'un échange entre le développeur et des joueurs .

Le jeu vidéo, disponible en 96 langues, s'est vendu en 7 ans à plus de 100 millions d'exemplaires sur toutes les plateformes, et est également décliné sous plusieurs formes dans l'univers des jeux physiques (réels) : papercraft (origami), produits dérivés (figurines, vêtements, peluches...) et boîtes de jeu Lego

Système de jeu

Icone du programme, et aussi bloc d'herbe dans le jeu.
Le jeu plonge le joueur dans un monde créé dynamiquement, composé de blocs (des cubes) représentant différents matériaux comme de la terre, du sable, de la pierre, de l'eau ou des minerais (comme du fer, de l'or, du charbon, etc.) formant diverses structures (arbres, cavernes, montagnes, temples) et des créatures, animaux ou monstres. Le joueur peut modifier ce monde à volonté en y ajoutant ou supprimant des blocs et en tentant de survivre le plus longtemps possible lui permettant ainsi de bâtir des constructions avec une grande liberté, rappelant ainsi les jeux de création Lego13.

Le joueur est représenté par un personnage, de forme humanoïde14 sans sexe prédéfini

il a par défaut une apparence nommée Steve, possédant un jean bleu et une veste turquoise, ou une nommée Alex, d'un jean marron, une veste verte, et aux cheveux roux longs.

La vue par défaut du joueur est à la première personne, qu'il peut faire passer en troisième personne dans les options. Il possède une jauge de vie de 20 points de vie ainsi qu'une jauge de nourriture, si sa barre de vie atteint 0, il repart à son emplacement de départ sur la carte.

Le joueur est par défaut droitier, mais il peut devenir gaucher dans les options du jeu. Il peut utiliser ses deux mains, mais seule la main de préférence pourra faire des actions principales (comme combattre, casser des blocs…). Le joueur possède un inventaire de 27 cases, chacune pouvant contenir jusqu'à 64 objets d'un même type (un stack), ainsi qu'une barre d'accès rapide de 9 cases, et une case pour la seconde main. Dans son inventaire, il peut aussi fabriquer des petits objets grâce à une grille de fabrication de 2x2 ou équiper une armure.

Bien que le jeu ne se termine jamais à proprement parler, il possède une fin : il s'agit d'un long dialogue entre deux Endermen qui s'affiche quand le joueur a tué l'Ender Dragon, un boss vivant dans le monde de l'End et qui est réservé aux joueurs chevronnés, l'End n'étant accessible qu'après de nombreux prérequis et l'Ender Dragon est difficile à vaincre. Après cette scène, le joueur réapparait à la surface et peut continuer à jouer. Il est aussi possible de « terminer » Minecraft en collectant tous les trophées ou en rassemblant un exemplaire de chaque matière ou chaque objet du jeu, par exemple, selon l'imagination et la patience du joueur.

Monde
Un des grands intérêts du jeu réside dans la création dynamique du monde : chaque carte est générée aléatoirement au fur et à mesure que le joueur avance, selon une graine de monde générée selon l'heure de l'ordinateur.

Cependant, les paysages sont cohérents et composés de plusieurs biomes (forêt, prairie, désert, jungle, toundra, taïga, marais, savane…). Une carte donnée peut devenir très grande au fil de sa génération, étant quasiment infinie (elle mesure 60 millions de blocs par 60 millions de blocs, soit 7 fois la surface de la Terre). Il est possible de jouer seul dans une carte générée dynamiquement, ou en multijoueur .

Le monde principal est composé d'une surface, dépendante de chaque biome, et de souterrains, plus ou moins remplis de pierre, où se génèrent aléatoirement des minerais, des grottes ou des cavernes. Des structures comme des donjons apparaissent également aléatoirement sur la carte, à la surface ou dans les souterrains.

Un monde est aussi composé de deux autres dimensions, le Tréfonds (Nether) et le Néant (End).

Le monde contient environ 300 différents types de blocs, la plupart représentant des matériaux de constructions ou des éléments de décor. Un bloc fait en général un mètre de côté, et par conséquent 1 m3 de volume. Les blocs peuvent être solides ou non-solides (air, torches...), transparents (verre, glace...) ou opaques, fluides (eau, lave), et nécessitent souvent un outil particulier pour être récupérés (pioche en bois ou plus pour la pierre, mais pioche en diamant pour l'obsidienne...). La gravité n'affecte pas la quasi-majorité des blocs, hormis les fluides et certaines matières (sable, gravier...).

Créatures
De nombreuses créatures peuplent le monde du jeu. Le joueur peut interagir avec elles pour se défendre ou s'approvisionner en ressources. Il en existe quatre types : les créatures passives qui n'attaquent jamais le joueur (vaches, cochons, poules...), les monstres neutres qui n'attaquent pas à moins qu'on ne les provoque (les cochons zombies, les loups, les endermen...), les monstres agressifs qui attaquent le joueur à vue (zombies, creepers, squelettes...) et les créatures amicales et invoquées comme les golems de fer ou les bonhommes de neige qui accompagnent et aident le joueur. Certains animaux peuvent être apprivoisées grâce à divers objets, tels que l'os pour le loup, le poisson cru pour l'ocelot ou le blé pour le cheval, ce qui leur permet aussi de se reproduire. Les créatures agressives ainsi que certaines neutres n'apparaissent que dans des zones de faible luminosité (hors difficulté paisible) : grottes, cavernes, ou la nuit.

Certaines créatures sont devenues emblématiques : les endermen, de grandes créatures noires pouvant se téléporter, qui n'attaquent que si le joueur les provoque en les regardant dans les yeux ou en les frappant, ou encore les creepers, véritable symbole du jeu, qui explosent et détruisent plusieurs blocs quand ils sont suffisamment près du joueur. Le joueur pourra trouver d'autres monstres en explorant d'autres biomes comme des sorcières dans les marécages.

Minecraft compte aussi deux boss principaux : l'Enderdragon, un dragon se trouvant dans l'End et débloquant les crédits, et le Wither, monstre volant à trois têtes , que le joueur peut créer en faisant un placement spécial de sable des âmes et de têtes de squelette de Wither, obtenables en tuant un wither squelette (présent dans le Nether).

Armes, armures et outils
Pour chaque action, le joueur peut ou doit se munir d'un outil pour l'accomplir, ou accélérer son accomplissement : pioche, hache, pelle, houe, etc. Certains outils peuvent se fabriquer avec différents minéraux ou matériaux, donnant plus ou moins de durabilité et d'efficacité à ceux-ci : respectivement le bois, la pierre, le fer, et le diamant, ainsi que l'or. D'autres ne se fabriquent qu'avec une recette unique, et peuvent effectuer une action impossible sans (canne à pêche, briquet) ou donner des informations (boussole, horloge).

Le joueur peut aussi se fabriquer une épée, afin de donner des attaques plus puissantes lors des combats. Tout comme les principaux outils, elle peut être faite de divers matériaux lui donnant plus ou moins de robustesse et de puissance. Il peut s'équiper d'une armure (composée de quatre pièces : casque, plastron, jambières et bottes) pour se défendre et réduire la puissance des attaques ennemies, dont le matériau utilisé fera varier la résistance aux chocs. Il peut enfin se fabriquer un bouclier, qui permet de stopper n'importe quel type d'attaque (explosions, projectiles, coups…) mais qui ne protège pas des dégâts de potion, de chute ou de feu. Ce bouclier n'existe que sous une seule forme mais peut être personnalisé avec une bannière.

La plupart des outils, armures et armes, peuvent être enchantés avec une table d'enchantement, contre de l'expérience récoltée par le joueur en faisant diverses actions (miner des minerais, tuer des créatures…). Les enchantements donnés sont aléatoires, mais leur puissance et leur fréquence dépend du nombre d'expériences données, ainsi que du matériau de l'outil. La plupart des enchantements sont réservés à un type d'outil ou d'arme, mais certains peuvent s'appliquer à tous. Certains enchantements ne peuvent également être trouvés que sous forme de livres dans des structures..

Modes de jeu : Mode créatif:
Le mode créatif permet au joueur de construire et de détruire les blocs instantanément à volonté. Il n'y a pas de fabrication d'objet : la quasi-majorité des blocs et objets est disponible dans l'inventaire du joueur. Il est aussi possible de voler en pressant deux fois de suite la touche de saut . À l'origine, les cartes étaient plus petites et moins diversifiées que celles du mode survie. Il s'agit du premier mode de jeu gratuit disponible à l'origine.

En mode créatif, les monstres et autres dangers ne blessent pas le joueur, il ne peut mourir.

Mode survie
Le mode survie plonge le joueur dans un monde peuplé de monstres qui apparaissent dans les endroits sombres, c'est-à-dire la nuit et dans les grottes non éclairées. C'est le mode principal et par défaut des mondes Minecraft.

Le joueur doit survivre et être capable de se défendre. Pour cela, il peut fabriquer des outils : par exemple, à partir de bois pour concevoir des planches et des bâtons ; avec des bâtons et de la pierre pour fabriquer une pioche ou bien une épée ; avec une pioche, il peut extraire du charbon et du fer. De certaines matières telles que le fer, le diamant ou encore le cuir, le joueur pourra se faire des armures pour résister aux monstres. Chaque outil est construit à partir d'éléments basiques récoltés. Il est également nécessaire de chasser des animaux ou de cultiver du blé, des pommes de terres ou des carottes afin de s'approvisionner en nourriture.

Dernier point remarquable, la redstone permet de concevoir des circuits logiques et de rendre le monde interactif : il est ainsi possible de fabriquer des portes à ouverture automatique, des générateurs de sable ou encore une calculatrice. Le joueur peut également utiliser des circuits de redstone pour automatiser certaines tâches comme l'agriculture ou l'élevage. La redstone n'a presque pas de limite, elle permet même d'accomplir des prouesses informatiques et numériques immenses.

Mode aventure
Le mode aventure, est un mode de jeu similaire au mode survie, mais où il est impossible par défaut de placer ou détruire des blocs. Pour survivre, il doit donc commercer avec les villageois en utilisant des émeraudes comme monnaie d’échange, et prendre ce qu'il y a dans les coffres des donjons, des mines abandonnées et des forges. Entre les versions 1.4.2 et 1.8, le joueur peut utiliser des outils, mais uniquement ceux appropriés dans certaines situations : l’épée contre les monstres, la pioche pour les minerais et la roche, la hache pour le bois, etc. 

Mode spectateur
Le mode spectateur, permet au joueur de traverser les blocs51 et de se rendre invisible (sauf aux yeux des autres joueurs spectateurs, qui se voient entre-eux sous la forme d'une tête flottante semi-transparente). Il ne dispose pas d'ATH (HUD) mais la barre d'inventaire peut être affichée

Multijoueur
Le mode multijoueur est la version serveur du jeu qui permet à plusieurs joueurs d'interagir sur un monde unique. Les joueurs peuvent travailler avec d'autres pour créer des structures, des mines et se combattre :

Les utilisateurs peuvent télécharger et exécuter le pack serveur qui permet aux autres joueurs de se connecter à et jouer sur leurs serveurs. Différents modes de jeu peuvent être choisis pour un serveur, parmi lesquels le mode survie, créatif, hardcore, spectateur et aventure. Il convient de noter que les modes de jeu peuvent être attribués individuellement, certains pouvant être en mode créatif et d'autres en mode survie.

source: wikipédia

 Nathan

admin